IMECOM - Conseil en immobilier commercial
AccueilA propos d'IMECOMNos biensActualités IMECOMMentions légalesContactez-nous

Notre sélection de locaux commerciaux

Location : Local commercial 900m² à Louvroil (59)

Local commercial d'environ 900m² disponible en location à proximi...

Consulter ce bien

Location : Ensemble commercial Illies (59)

Sur un axe majeur (35 000 véhicules / jours ) reliant la métropol...

Consulter ce bien

Location : Ensemble commercial Pont à Marcq (59)

Projet d'ensemble commercial de 5000m² sur la zone Intermarché de...

Consulter ce bien

Vente : locaux commerciaux en pied d'immeuble à Wattign

3 cellules commerciales neuves à vendre en pied d'immeuble, situé...

Consulter ce bien

Location : Local commercial de 1209m² au sein de la zon

Local commercial de 1209m² à louer dans la zone commerciale Lecle...

Consulter ce bien

Location : Local commercial 1150m² sur la zone Auchan S

Location d'une cellule commerciale de 1150m² au sein de la zone c...

Consulter ce bien

Location : Local commercial 202m² à Orchies (59)

Cellule disponible de 202m² au sein de la zone commerciale Auchan...

Consulter ce bien

Location : Cellule commerciale 250m² dédiée à la restau

Au sein de la galerie marchande Leclerc de Fécamp-Saint Léonard, ...

Consulter ce bien

Location : Local commercial de 1500m² à Arras Dainville

Location d'un local commercial de 1500m² au sein de la zone comme...

Consulter ce bien

Projet de retail park de 12000 m² dans l'agglomération

Projet de retail park de 12 000 m² dans l'agglomération d'Avignon...

Consulter ce bien

Location : Locaux commerciaux à Estaimpuis (Belgique)

Nouveau projet de parc d'activité commerciale à Estaimpuis à 5mn ...

Consulter ce bien

Location : Locaux commerciaux à Saint Quentin (02)

Nouveau projet de parc d'activité commerciale à Saint Quentin.Le ...

Consulter ce bien

Location : Cellule commerciale de 125m² en galerie marc

Cellule commerciale disponible au sein de la galerie marchande Le...

Consulter ce bien

Location : Extension de la zone commerciale Leclerc de

Projet d'extension de 5 moyennes surfaces au sein de la zone comm...

Consulter ce bien

Location : Local commercial 1300m² divisible à Bolbec

Cellule disponible au sein de la zone commerciale Carrefour de Gr...

Consulter ce bien
offre_sep
Découvrez toute notre sélection de locaux commerciaux


06.png
Le congé du bail commercial : L'importance des termes Imprimer Envoyer
Vendredi, 24 Mai 2013 13:37
La loi n°2012-387 du 22 mars 2012 relative à la simplification du droit ("Warsmann ll") clairifie les modalités de fin du bail commercial et met un terme à la controverse sur la date d'effet de ce congé, née à propos de la prise en compte du dernier jour du trimestre civil : faute de congé délivré pour le terme contractuel, le bail se prolonge tacitement; au cours de cette période, le congé délivré six mois à l'avance prendra effet le dernier jour du trimestre civil selon ce délai.

Prolongation n'est pas reconduction
 
Le bail commercial présente la particularité, bien qu'ayant une durée déterminée à l'avance, de ne pas prendre fin par la seule survenue de son terme.

Le texte de l'article L.145-9 du Code commerce, précisant le sort du bail parvenu à son terme, était quelque peu obscur. Il avait d'ailleurs été remanié une première fois par la loi du 4 aôut 2008 (LME), qui s'était contentée de remplacer la référence aux usages locaux, pour déterminer la date d'effet du congé, par le "dernier jour du trimestre civil", sans préciser que la règle ne s'appliquait qu'au congé délivré au-delà du terme contractuel.

Certains en avaient alors déduit que tout congé, même délivré au cours du bail, ne prenait effet que le dernier jour du trimestre civil suivant le préavis de six mois, au mépris des termes contractuels.

Il restait aussi à corriger les termes trompeurs de "tacite reconduction" pour qualifier la continuation du bail au delà de son terme, à défaut de congé ou de demande de renouvellement : la tacite reconduction suppose un nouveau bail éventuellement de la même durée que le précedent, alors que le bail commercial qui se poursuit au-delà de son terme devient un bail à durée indeterminée, auquel on peut mettre fin à tout moment.

La loi du 22 mars 2012 complète le toilettage du texte, qui dorénavant s'énonce clairement :

"Par dérogation aux articles 1736 et 1737 du Code civil, les baux de locaux soumis au présent chapitre ne cessent que par l'effet d'un congé donné six mois à l'avance, ou d'une demande de renouvellement.

A défaut de congé ou de demande de renouvellement, le bail fait par écrit se prolonge tacitement au-delà du terme fixé par le contrat. Au cours de la tacite prolongation, le congé doit être donné au moins six mois à l'avance et pour le dernier jour du trimestre civil ".

Loi n° 2012-387 du 22 mars 2012, relative à la simplification du droit et à l'allègement des démarches administratives, JO du 23 mars 2012.


 
 
©2011 - IMECOM - 156 rue du 8 mai 1945 – 59650 Villeneuve d’Ascq (France)
Téléphone : 03 59 05 97 28  - mail : contact@imecom-conseil.fr